Deimos: renaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Deimos: renaissance

Message par Deimos le Jeu 7 Oct - 18:26

Le personnage

Nom : Deimos

Jour de naissance : inconnu (oublié)

Âge : inconnu (oublié)

Rang/statut : Ancien sujet de tests

Race : Humain ?

Orientation sexuelle : Hétérosexuel

Lieux de résidence : Le lac brumeux

But : Retrouver la femme qui la sauvé de la folie

Préférences/goûts : Apprécie la lecture,

Facultés/compétences/pouvoirs : Corps instable, peut accellerer et amplifier tout type d'énergie/magie localment

Points faibles : Son corps instable lui accorde une grande force physique mais a aussi l'inconvénient d'être facilement influençable et peut assimiler une caractéristique physique d'une créature entrant en contact physique direct avec Deimos, les réactions sont cependant plutôt aléatoires et peuvent être insignifiantes (changement de couleurs cheveux et d'iris) comme elles peuvent être radicales (nouveaux membres pouvant pousser subitement ou même copie d'apparence physique totalle) les réactions les plus extrême provoquant une grande douleur

Style de combat : N'ayant jamais appris a se battre il essaie tant bien que mal de frapper son adversaire soit en l'attaquant avec de grossières attaques a l'épée soit en accellerant la lumiere (provoquant d'importante brulures) ou la gravitée (multiplication du poids de tout ce qui se trouve dans une certaine zone) autour de son adversaire ou peut aussi assister quelqu'un en plein combat en amplifiant les attaques de se dernier (ne peut pas se mouvoir durant cela)

Relations : Une femme aux iris rouges la sauvé d'une douleur qui l'aurait rendu fou sinon...

Description : Apparais comme un jeune garçon qui arbore une peau grisâtre et un œil rouge, son autre œil étant dissimulé derrière un bandeau (ce dernier contrôle son pouvoir d'amplification)

Vous

Prénom :Bertrand
Âge :18 (oui bon ca va hein)
Expérience en forum-rpg : Strictement aucune
Tombé sur le forum par pur hasard alors qu'à l'origine j'en cherchais un en anglais

Ce forum m'a l'air bien sympathique mais le fais que les personnages originaux des jeux ne seraient pas présent me fais grincer des dents, c'est plus Touhou si il y'a même plus les persos d'origine
Disponibilités d'écriture 1 heure par jour mettons
Pour le fun pour être honnête
Connaissez-vous bien l'univers de Touhou ? Pas le moins du monde
Codes : Eternal Blood Love Snake Truth Heaven

Pas grand chose a dire d'autre je pense...

Test-RPG

Où était'il ?
Il ne voyait rien, juste un voile d'un noir d'onyx recouvrait sa vue, il pouvait affirmer être allongé sur un sol dur, humide et froid, la surface était rugueuse comme de la pierre...
Il tentât de se relever.
Une grande douleur se eut saisi ses poignets et ses chevilles en réponse, puis cette même douleur se dissipât aussi vite qu'elle était venue alors que ses membre retombèrent sur le sol froid...
étrange...
était'il blessé ?
Il fit bouger ses poignets, lentement, afin de confirmer si oui ou non une quelconque plaie était à déplorer...
Aucune sensation ne se manifesta....
La même opération avec ses chevilles ne montrât pas plus de résultats...


Un bruit retentit

Quel est ce bruit ?
Ce son lui semblait familier...
Comme...une voix ?
Pourquoi ce terme si simple lui semblait si compliqué ?

Il avait l'impression que quelque chose...l'étouffait...comme si une chose tentait de faire taire jusqu'à ses pensées...comme si une couverture incroyablement lourde recouvrait sa conscience...

Il résistât du mieux qu'il pût...étrangement...il eut l'impression que la entrave devenait de plus en plus légére...peu a peu...la chose devint de plus en plus légère...


Un autre bruit retentit

Plus aucun doute
Il s'agit bien d'une voix...une voix qui hurle...
Quiconque usait de cette voix, il/elle n'avait pas l'air de se soucier beaucoup du niveau sonore qu'il/elle produisait


Un autre hurlement, cette fois ci on pouvait clairement distinguer que la voix était masculine...
Le sol trembla soudainement...

Les secousses firent tressauter ses membres...
Ses poignets et chevilles frappèrent quelque chose...
La douleur qui l'avait plus tôt saisi a cette endroit refit surface pour moins d'une seconde


-Hmmm...!

Il s'arrêtât un instant...
Qu'elle était cette sensation ?
Comme si une partie de son corps ne pouvait pas bouger du tout...ce n'était pas ses jambes ou bras...son...visage ?

Une fois de plus un terme qui lui semblât d'un seul coup simple comme bonjour avait été une seconde plus tôt un casse-tête sans solution...

Mais alors...Si il avait un visage...il avait donc une bouche, deux yeux et un nez ?
C'était ainsi que la logique le voulais pour le corps humain...
Mais alors lui vînt une étonnante question...
était-il humain ?
...
Si il avait un visage, des bras et des jambes...il POUVAIT être humain...mais l'était il ?
C'est ainsi qu'il se souvînt: les animaux n'ont PAS de voix...mais lui en avait une...même si il ne s'en était servi uniquement pour essayer de crier de douleur...


Le "hurleur", comme il surnommait son pollueur acoustique, poussa un autre des sons qui lui avait valu son surnom...cependant cette fois ci il s'était considérablement rapproché, soudain un grincement presque insupportable accompagné d'une nouvelle sensation, qu'il ne reconnût point sans une certaine lutte avec son cerveau qui semblait décidément bien défaillant, qui n'était d'autre qu'un souffle d'air passant sur sa peau...

Il semblait que le Hurleur était en stress...Le son de sa voix s'approcha alors encore plus...puis a ce moment très précis le voile noir qui recouvrait se qu'il croyait être ses yeux fus levé...Au même moment l'entrave qui pesait sur son esprit disparut en même temps...provoquant par la même occasion une tel explosion de sensations qu'il fut totalement déboussolé...Incapable de dire se qui se passait, tout ce qu'il pût affirmer était qu'il voyait tout un tas de couleurs...quelqu'un le forçait a se relever notifiait-il...

Il "voyait" un rectangle creux d'un marron rougeâtre très flou au milieu de gris lui aussi rougeâtre ...
Alors qu'il tentât d'ouvrir sa bouche pour tentait de parler, tout ce qui en sortit fût un son erraillé inintelligible...
on lui répondit quelque chose qu'il ne comprit absolument pas...a ce moment une forme mouvante entra son champ de vision commençât a s'éclaircir lentement...

Le rectangle étant une porte et la forme à l'intérieur semblait prendre la forme de se qu'il pensait être une personne...Il entendis alors le Hurleur et la forme parler entre eux...puis d'un seul coup le Hurleur ne le soutînt plus et il resta ainsi, hébété plusieurs seconde avant de tourner la tête pour comprendre que le type qui l'avait forcé en position assise étai en fait tombé et ne bougeais plus...Il n'avait plus de tête...une tache rouge foncé grandissant sur le sol...

Il n'a plus de tête ?
Depuis quand une créature perd sa tête ?
...A moins...qu'il soit mort ?
Mort...


Soudain une douleur frappa son crâne, sa vision devint démentielle, comme si tout d'un coup dans son cerveau des couleurs bondissaient tout azimuts...

La douleur insensée le fît se prendre le tête entre ses mains dans une vaine tentative de la calmer, son corps se referma sur lui même en position fœtale...Il devenait fou, il avait l'impression d'entendre des milliers de voix hurler, pleurer et supplier dans sa tête...le tout se transformant en une folie de sons aux quels vinrent se mêler des images...Et ce chaos vînt alors s'écraser avec force contre se qu'il aurait pu appeler son âme, son esprit, son sub-conscient...peut importait le terme: il avait l'impression que des centaines de mains grattaient, frappaient et tambourinaient a l'intérieur de son crane...

-FERMEZ VOS GUEULES !!!

Hurla-t-il aussi fort que sa voix enrouée le lui permettais dans un vain effort pour arrêter le supplice...
Puis, d'un coup tout cessa aussi vite que ca avait commencé...

Il relevât la tête lentement, il avait l'impression que son corps ne lui répondait presque plus, il sentit quelque chose sur son épaule...Il tourna la tête uniquement pour voir 2 yeux au pupilles d'un rouge incandescent et entendre une voix féminine...puis il perdît connaissance...

Plusieurs heures plus tard: il se réveillât...sa bouche était patteuse et sa tête lui faisait horriblement mal...Alors qu'il se relevait...Alors qu'il inspectais ses alentours il vît qu'il se trouvais dans une sorte de cave avec un unique bloc de pierre en son milieu dans lequel avais été installé se qui ressemblais a des entraves pour y mettre les extrémités des membre d'un quelconque individu, la pièce était éclairée par des torches, une à chaque coin...

Les événements passés lui revinrent en tête...Il regardât rapidement mais ne trouvât aucune trace du type décapité...par contre la tache de sang était encore là...Il n'avait donc pas rêvé...Mais au plus il y pensait au moins il voyait de raisons pour continuer à y penser...Remarquant qu'il été quasiment nu, excepté une espèce de tissu enroulé autour de son bassin et faisant office de sous-vêtement lui donnant au moins un minimum de décence...Il décida alors de sortir de la pièce et d'explorer ses alentours...en sortant de la pièce il refermât la porte derrière lui et vit alors le mot "Deimos" écrit dessus...Il se rendit compte d'un problème assez grave a ce moment précis...il n'avait pas de nom...ou si il en eut un un jour il ne s'en souvenait pas...puis au final il se dit mentalement a lui meme "si c'est un nom que je veut, j'en ai un juste sous mon nez...et si je me souviens de mon vrai nom et bien...tant mieux je suppose"

Ce petit problème réglé il se mit en tête d'explorer
Il eut tôt fait de finir son exploration cependant...durant son exploration il découvrit ce qui devait être une chambre sans dessus dessous où il se procura quelques vêtements afin de ne plus avoir à supporter le froid et l'humiditée environnantes...plus tard il découvrit ce qui s'apparentait a une salle d'armes: la salle était modeste mais été néanmoins bien fournie lorsque l'on voyait sur quelle surface elle s'étendait, a peu de choses près 5 mètres sur 3, et arborait plusieurs armes dont certaines étaient probablement trop encombrante pour être utilisées comme de "vraies" armes, comprenant que malgré le fait que quiconque eut tué le Hurleur ne l'ait pas tué lui où qu'il soit il devrait pouvoir se défendre en cas de nécessitée...Malgré toute sa bonne volontée cependant aucune armes ne semblait réellement facile d'emploi...C'est alors que son regard se posât sur une lourde épée, l'arme avait une lame incroyablement épaisse et était assez longue pour que la poignée lui arrive a l'estomac alors que la pointe de l'épée reposait sur le sol, pointe qui, d'ailleurs, était en fait une lame en forme de "D" provoquant le tranchant de l'arme a former une courbe vers l'intérieur...De pure curiositée il s'avançât vers l'arme, l'eut saisie a deux mains et , s'attendant a ne pas pouvoir ne serait-ce que la faire même bouger et soulevât...quel ne fut pas sa surprise quand il se rendit compte que l'arme était en fait incroyablement légère tant et si bien en fait qu'il pouvait même s'en servir d'une seule main...puisqu'il n'était pas un grand bretteur et encore moins un combattant il se dit que de garder cette arme n'était finalement pas si mal puisqu'elle resterait au moins un bon moyen d'intimidation...

Puis il trouvât se qui s'apparentait a un labo scientifique avec fioles et autres récipients étranges, rien qui ne l'intéressa au premier abord mais il trouvât tout de même quelque chose de réellement fascinant...

Il sagissait de trois petites choses qui ressemblais a si méprendre a des graines d'étrange couleurs...même si il ne comprenait pas pourquoi, il les pris...si il ne pouvait rien en faire il pourrait toujours les jeter de toute façon mais les objets irradiait une douce chaleur...

Puis il se heurta a une porte dont la poignée était cassée...il avait beau forcer, la chose ne cédait pas...de colère il prit son épée et frappa la serrure de toute ses forces...Il fût sidéré de voir l'épée couper droit a travers l'épaisse porte en bois scindant tout a la fois porte et serrure comme si la choses eût été faite de papier mouillé...ce qu'il vit de l'autre coté fit battre la chamade a son cœur: une porte qui avait été visiblement forcée d'une manière peu raffinée...en effet la chose été brisée en deux et au dehors on pouvait voir un ciel nocturne des plus magnifique...

Alors qu'il se pressa au dehors il regardât le ciel: des centaine voire des millier d'étoiles se dévoilaient sous ses yeux ébahis...c'est alors qu'il entendis un grondement lourd venant de derrière lui, ce retournant il vit que de la grotte d'où il était a peine sorti il ne restait rien: la grotte c'était effondrée...

Puisqu'il ne pouvais rien faire pour la grotte qui était perdue il regardât autour de lui en vue de trouvé un possible endroit où aller pour l'instant et remarquât au loin un lac dans lequel se reflétait une demi-lune...n'ayant rien de mieux a faire de toute façon: il se mit en marche...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum